0

Comment apprendre le saxophone alto

Rate this post

Saxophone alto

Le saxophone alto est un instrument de musique inventé par le belge Adolphe Sax. Il appartient à la famille des bois et est joué par de nombreux musiciens. C’est donc à lui qu’on doit les styles musicaux tels que : la pop, le jazz, la musique latine (la salsa). Il est très reconnaissable à sa couleur particulière. Le Saxophone alto a également une particularité, c’est qu’il est un instrument en Mib (Mi bémol). Ce qui signifie que sa tonalité est en Mib. Découvrez dans cet article comment apprendre le saxophone alto.

Trouver un saxophone alto pour apprendre à en jouer

Apprendre à jouer du saxophone alto

Il est possible d’apprendre à jouer du saxophone alto à tout âge. En revanche, il vaut peut être mieux commencer en louant un saxophone alto dans un magasin de musique.

1. Se procurer un saxophone alto

Pour vos débuts, si vous connaissez une personne qui joue du saxophone alto, demandez-lui de vous prêter son instrument. Vous pouvez au contraire en louer un dans un magasin d’instrument à musique. Par la suite, si vous décidez de poursuivre, vous pourrez alors acheter le vôtre. De plus, une fois que vous serez familier au saxophone alto, il vous sera plus facile d’en choisir un. En effet, vous aurez acquis une certaine maîtrise des caractéristiques principales à prendre en compte.

De même, il n’est pas facile de savoir quel bec et quelles anches sont les plus adaptés à vous. Pour ce faire, il existe différentes marques. Cependant, le modèle le plus fréquemment utilisé par les débutants est le Yamaha YAS 23. Ce saxophone alto d’étude est disponible en occasion dans des magasins d’instruments à musique ou sur eBay.

Cliquez ici pour recevoir votre cours gratuit sur le saxophone

2. Architecture d’un saxophone alto

Le saxophone alto fait partie de la famille des bois à cause de l’anche. L’anche est un bout de bois indispensable qui produit une intonation particulière. Avec votre saxophone, vous avez également besoin d’un bec.

Le bec du saxophone

C’est un élément très important du saxophone. Cependant, un débutant ne fera probablement pas la différence entre plusieurs modèles différents. Aussi, lorsque vous louez ou achetez votre saxophone, vous avez le choix entre : le bec en métal, en bois, en caoutchouc, en plastique, en ébonite ou en plaqué or. Pour effectuer votre choix, sachez que la sonorité que produira le saxophone alto dépend du bec choisi. Selon les cas, elle sera plus ou moins claire. Vous devez donc choisir votre bec en fonction du style de musique que vous jouerez.

Les modèles les plus accessibles

Parmi les becs les plus populaires, on compte : le bec Meyer 5, du Selmer C*(étoile), du Claude Lakey 6*3 original ou encore du Selmer S 90. Le bec Yamaha 4C est également très répandu. Pourtant, vous pouvez trouver d’autres modèles tout aussi adaptés aux débutants. En France, un bec Yamaha 4C coûte environ 30 euros. Toutefois, un bec de saxophone alto coûte généralement 100 euros et plus. Pour un début, nul besoin de prendre un bec très onéreux. Il est également conseillé d’éviter un bec en métal.

Vous avez besoin de plusieurs années de pratique avant de connaître le modèle approprié pour vous. En effet, le choix du bec dépend : de votre personnalité, style de jeu, sensibilité, de la couleur de sons désirée, de votre technique et du style de musique que vous jouez.

Le choix du bec en fonction de la sonorité recherchée

Pour un début, apprenez à distinguer la nuance entre les becs en métal, en bois, en caoutchouc, etc. Puis, apprenez également la différence de sonorité et de réponse, selon la forme et la taille des becs. En effet, selon la dimension du bec, la réaction n’est pas la même. Pour intégrer cela, le mieux est de vous essayer à plusieurs modèles différents.

Certains becs sont spécialement conçus pour jouer des styles de musique particuliers. C’est le cas pour le jazz ou la musique classique. Ces becs vous permettent alors d’obtenir une sonorité spécifique, avec une couleur marquée. Vous pouvez alors obtenir une sonorité claire et rapide ou une autre sombre et lente. Certains fabricants comme Selmer, Meyer, Vandoren ou Rousseau produisent d’excellents produits.

La ligature

C’est elle qui maintient l’anche et le bec de votre saxophone alto. Cette pièce est généralement métallique, mais elle peut également être en cuir. Puisqu’il n’a aucun impact sur la qualité du son, optez pour une ligature en métal. Celle-ci est moins coûteuse et fiable.

Les anches

Il existe plusieurs sortes d’épaisseurs pour les anches. De plus, l’épaisseur a un impact sur la sonorité que vous allez produire. Tout comme pour le bec, testez plusieurs modèles d’anche avant de décider de celle qui vous convient le mieux. Cependant, pour un début, optez pour une anche allant de 1,5 à 2,5. Ensuite, il faut que celle-ci ne vous demande pas trop d’effort pour produire une bonne sonorité. Les marques les plus communes sont Vandoren et Rico.

La cordelière

C’est un accessoire utile lorsque vous jouez du saxophone. Il s’agit d’une sangle qui vous permet de fixer le saxophone à votre cou afin de le garder équilibré. En effet, c’est lui qui maintient l’instrument tandis que vous jouez. Ainsi, vous éviterez de vous fatiguer très vite.

L’écouvillon

Il s’agit généralement d’un morceau de tissu (souvent en soie) conçu pour le séchage d’un saxophone alto. Lorsque vous jouez, de l’humidité peut s’accumuler dans le corps de votre saxophone. L’écouvillon sert donc à la protection des dommages causés par la moisissure au tampon. Nettoyer régulièrement votre instrument avec l’écouvillon vous permettra de le conserver dans de bonnes conditions durant plusieurs années.

Le tableau de doigtés

Lorsque vous débutez dans l’apprentissage du saxophone alto, une difficulté peut se poser. Cette difficulté se situe au niveau des doigts. En effet, 9 doigts sur 10 servent dans le jeu de l’instrument. De même, il existe une diversité de doigté pour une seule note. Outre cela, vous devez savoir que le saxophone est un instrument transpositeur. Aussi, si la partition affiche un Do, vous devez jouer en fait un Mib.

Le tableau de doigté est indispensable pour un débutant. C’est lui qui vous permettra de savoir exactement où placer les doigts sur l’instrument. Ainsi, vous pourrez alors exécuter la bonne note et produire le son désiré.

Vous pouvez apprendre à jouer un instrument à l’oreille. Cependant, une autre méthode serait de comprendre les bases afin d’évoluer plus rapidement. Vous devez donc apprendre la technique spécifique correspondant à l’instrument que vous désirez apprendre.

Comment assembler un saxophone alto ?

Comment assembler un saxophone alto

La première chose à faire lorsque vous avez votre instrument est de savoir comment le tenir. Évitez de le prendre par le bocal ou par le pavillon. Pour assembler votre saxophone alto, passez la main entre le corps et le pavillon en vous servant de l’entre-deux. Placez l’instrument bien droit et prenez appui sur un support stable. Il peut s’agit d’une table ou encore de vos genoux. Tenez-vous y et dévissez le bocal.

Ensuite, insérez tout en douceur l’ensemble bocal et bec dans le corps de votre instrument. Faites attention à ce que le bocal soit parfaitement synchronisé avec le mécanisme d’octave. Puis, serrez la vis encore une fois sans force. Vous pouvez à présent attacher la cordelière à l’anneau placé au dos de votre instrument.

En cas de difficultés lors du montage, recommencez lentement. Inutile de forcer sur une pièce, au risque d’endommager votre saxophone alto. Une fois votre instrument assemblé, préparez-vous à jouer.

Quelle position pour jouer efficacement sur un saxophone alto ?

Position pour jouer efficacement sur un saxophone alto

La polyvalence du saxophone alto vous permet d’exécuter une variété de styles musicaux. Vous avez alors le choix entre le blues, le rock, le jazz ou encore de la musique d’orchestre classique. Avant toute chose, vous devez apprendre à bien positionner votre corps, vos mains et votre bouche.

Jouer du saxo alto en position assise

Pour jouer du saxophone alto en position assise, vous devez choisir une chaise bien droite. Ce qui vous permettra de fixer vos deux pieds sur le sol. Asseyez-vous de manière à ce que votre jambe droite dépasse légèrement le rebord de la chaise. Ainsi, ce côté de votre corps sera plus libre pour tenir le saxophone tout en évitant qu’il se heurte au rebord de la chaise.

Il est toutefois possible de jouer du saxo debout, mais la position assise convient davantage aux débutants. Par contre, évitez des chaises à dossiers confortables. Celles-ci rendent le maintien de la bonne posture difficile.

Comment positionner votre cou et vos épaules

La bonne position pour chanter est le dos droit, le cou et les épaules détendus. La posture est importante car c’est elle qui vous permet d’éviter les blessures. Aussi, vous pouvez vous asseoir à l’avant du siège, plutôt qu’à l’arrière. Gardez votre tête bien droite et évitez de la pencher à gauche ou à droite. Évitez également de courber les épaules, de raidir le cou ou de prendre appui sur le dossier de la chaise.

Position de la cordelière

Une fois que vous êtes confortablement assis, passez la cordelière à votre cou et réglez sa longueur. Ensuite, passez le saxophone sur votre côté droit. Ajustez la cordelière jusqu’à stabiliser l’instrument, afin d’éviter qu’il joue. Ce sera le cas lorsque vous sentirez une légère tension dans la cordelière lorsque vous déplacez le saxophone sur vos genoux.

Position des mains sur le saxophone alto

La position des mains sur votre saxophone est très importante. En effet, vous devez les placer de sorte à ce qu’elles puissent rapidement se déplacer lorsque vous jouez. Pour cela, vos deux pouces doivent se toucher dans le dos de votre instrument. Vos autres doigts quant à eux iront à l’avant de sorte à former un « C » avec vos mains. Il faudrait donc que vos mains soient assez grandes pour entourer la base de votre instrument. Pensez donc à ajuster la largeur et la position de vos mains selon la taille de votre instrument.

Comment positionner votre pouce droit sur le saxophone alto

Votre pouce droit doit venir se placer sur le repose-pouce inférieur. Le repose-pouce inférieur est une légère incurvation en laiton placée dans le dos du saxophone, en dessous de la courroie du cou. Votre main droite doit être positionnée en forme de « C », le saxophone posé sur vos genoux. Enserrez l’instrument et placez vos doigts sur les touches inférieures. Cette position vous permet de fixer fermement le saxophone en place pendant que vous jouez.

Placement du pouce gauche sur saxophone

Le pouce gauche quant à lui est placé sur le repose-pouce supérieur. Cette pièce se trouve à l’arrière du manche du saxophone alto. Vous devez poser votre main gauche dessus toujours en position de « C ». Enserrez le manche de vos doigts et placez-les sur les 3 touches supérieures du saxophone. Cette position vous permet de maintenir l’instrument tout en laissant courir vos doigts sur les touches.

Tenir le saxophone du bon côté

Le bon côté pour positionner votre saxophone alto est à droite contre votre jambe droite. Ensuite maintenez l’instrument en gardant fermement vos pouces posés sur les reposes-pouces. Laissez le saxo pendre grâce à la cordelière à votre cou. La cloche quant à elle doit reposer directement contre votre jambe droite.

Porter l’embout buccal à ses lèvres

Vous devez porter l’embout buccal à vos lèvres. Pour cela, servez-vous de votre main droite pour repousser le corps du saxophone vers l’avant tout en le surélevant. Lorsque la cordelière est bien ajustée, l’embout buccal remonte aussitôt vers votre bouche. Dans le cas contraire réajustez la cordelière convenablement.

Il existe plusieurs techniques de positionnement de l’embout dans la bouche. L’une d’elles consiste à rentrer les lèvres vers l’intérieur. La majorité des saxophonistes ne replient que la lèvre inférieure sur leur dent. Tandis que leurs dents supérieures se posent légèrement sur la partie supérieure du bec du saxo. D’autres encore se contentent de presser fermement leurs lèvres sur le bec sans les replier. C’est ce qu’on appelle une « embouchure ».

Notez que chacune de ces positions produit une sonorité différente. Vous pouvez essayer chacune de ces positions afin de trouver celle qui vous convient le mieux. Cependant, vous devez convenablement enserrer le bec du saxophone pour diriger la totalité l’air dans l’ouverture. Il n’est toutefois pas nécessaire de trop serrer vos lèvres.

Comment souffler l’air sur un saxophone alto

Souffler l’air sur un saxophone alto

La pression de vos poumons pour souffler dans l’anche influence la façon dont le son est produit. Premièrement vous devez positionner convenablement vos lèvres sur l’embout. Laissez l’anche et l’embout buccal reposer légèrement sur votre lèvre inférieure, avec vos dents supérieures positionnées sur le dessus de l’embout. C’est ainsi que vous formerez votre embouchure. Vous devez exercer une pression équilibrée tout autour de l’embout buccal. Soufflez à présent dans l’embout buccal avec une pression d’air juste et constante.

Vous devez éviter de mordre l’embout buccal, car cela ne produira pas un bon son et vous risquez de vous blesser. Pour bien souffler dans l’embout buccal, vous devez vous servir de votre diaphragme pour soutenir la poussée de l’air. Autrement dit, vous devez respirer via votre diaphragme en faisant gonfler votre ventre pour inspirer. Vous devez également veiller à ce que vos joues soient rentrées. Ce mouvement deviendra plus facile avec la pratique.

Vous pouvez également souffler sur le saxo en plaçant votre langue sur l’anche. Il faudra alors envoyer la pression de l’air derrière la langue, en relâchant la langue. C’est ce qui vous permettra d’obtenir un son de plus en plus précis. La clé pour un bon soutien respiratoire est de créer une bonne embouchure. En variant la position de vos doigts sur les touches, vous créerez différents accords. Le saxophone alto est réglé sur deux octaves. L’une avec la clé octave et l’autre sans la clé d’octave. Pour savoir comment procéder, vous pouvez vous référer au tableau des touches pour chaque note.

Cliquez ici pour recevoir votre cours gratuit sur le saxophone

Démonter le saxophone alto

Pour démonter votre saxophone alto, il vous suffit de procéder à l’inverse de la façon dont vous l’avez remonté. Cependant, évitez de toucher la pointe de l’anche au risque de le casser. Ensuite, utilisez l’écouvillon qui traverse le corps et le manche pour nettoyer le saxophone. Vous avez le choix entre laisser l’anche sur l’embout buccal tout en desserrant la ligature ou la placer dans un étui à anche.

Pour progresser plus rapidement, vous pouvez trouver un instructeur afin de suivre des cours. Vous pouvez plutôt choisir de rejoindre un groupe. Écoutez également autant de musique que possible. En effet, une fois la bonne position trouvée, passez à la lecture des notes élémentaires. Puis passez aux gammes, majeures et mineures.

facebooktwittergoogle plus

0

Comment jouer du saxophone soprano

Rate this post


Saxophone soprano

Le plus souvent, il n’est pas facile de maîtriser le jeu du saxophone soprano. En effet, débutant ou joueur expérimenté, ne semblent pas toujours connaître le fonctionnement des anches et des ligatures. Ils ne savent donc pas comment varier le ton du saxophone soprano. Découvrez dans cet article comment jouer du saxophone soprano.

Utiliser les anches et les ligatures pour varier les tonalités

 Les anches et les ligatures – une clé pour varier les tonalités

1. Le placement de l’anche

Aligner la pointe de l’anche sur l’embouchure a un effet prononcé sur deux aspects : la qualité du son (sombre, clair) et la rapidité de la réponse. Par ailleurs, si l’embouchure du saxophone soprano présente des défauts cela peut limiter vos possibilités. En effet, il ne vous restera plus qu’une seule option imprévisible. Celle-ci fonctionnera même si le placement est erroné. Vous devez donc veiller à ce que cette embouchure soit équilibrée en particulier avec la table.

Lorsque la table et le parement sont correctement alignés, la moindre variation dans le placement des anches affinera le son produit. L’éloignement de la pointe de l’anche de la table permet donc de renforcer efficacement l’anche. Ce qui assombrira le ton dans une certaine mesure et influencera la réponse. Notez qu’il s’agit là de légers changements effectués dans le placement des roseaux.

Par contre en rapprochant l’anche de la table et en éloignant la pointe de l’embouchure, cela diminuera la force de l’anche. Le saxophone soprano alors produira un son plus clair et la réponse sera également plus rapide.

L’autre aspect affecté par le changement de position de l’anche est le rapport entre l’anche et la courbe de dressage. Vous pouvez alors rencontrer un problème si la pression de vos lèvres sur l’embouchure est trop faible. L’anche pourrait s’éteindre dans un cas pareil. Vous devez donc tenir compte de cela au cas où cette erreur se glisserait dans votre jeu.

  Cliquez ici pour recevoir votre cours gratuit sur le saxophone

2. Le placement de la ligature sur le saxophone soprano

Peu importe le type de ligature que vous employez, son placement sur l’embouchure et sur l’anche a un impact subtil sur le son et la réponse. Cet impact est pratiquement le même que celui de l’anche mentionné précédemment. En revanche, avec la ligature, les changements sont encore plus subtils. Chacun de ces changements étant influencé par l’endroit précis ou l’anche quitte la table plate, à l’écart de la courbe de dressage.

Par ailleurs, il est également possible d’affecter l’endroit où l’anche rencontre la courbe de dressage. Pour ce faire, servez-vous de la pression de votre lèvre inférieure ou du placement de la ligature. Vous pourrez ainsi atténuer le ton en forçant sur l’anche pour qu’il rencontre la table. En libérant l’anche autant que possible pour la vibration, vous éclaircirez le son.

En effet, en ajoutant davantage de la partie épaisse de l’anche, le son s’assombrira. Ce faisant, la résistance créée contribuera à ralentir un peu la réponse.

En revanche, en plaçant la ligature près de l’extrémité de la pointe, vous mettez hors jeu la partie épaisse de l’anche. La partie plus fine sera alors libre de vibrer. Ainsi, la tonalité s’éclaircira et la réponse viendra plus rapidement. Toutefois, ce ne sera peut-être que la partie grave qui se manifestera.

3. Régler le son d’un saxophone soprano

Pour régler le son d’un saxophone soprano vous pouvez faire les deux choses suivantes :

  • Changer la marque et la coupe du roseau utilisé
  • Tester le changement du placement des anches.

Les embouchures moins coûteuses ayant de mauvais revêtements et des tables qui ne sont pas plates affecteront votre réglage. En effet, ces saxophones ne prendront en compte qu’un seul roseau et un seul placement. C’est un moyen efficace de détecter si vous avez un problème avec votre saxophone soprano.

De même, si l’embout buccal a un dysfonctionnement, cela se remarquera par le fait que vous ayez besoin de faire rentrer une plus grande partie dans votre bouche. Par contre, une bonne pièce jouera avec un certain nombre d’approche pour le placement de l’embouchure. Idem pour le placement des roseaux et le placement de la ligature.

Comment souffler de l’air dans un saxophone soprano ?

 Comment souffler de l’air dans un saxophone soprano 

Les musiciens s’intéressent très peu de savoir comment souffler de l’air lorsqu’ils jouent du saxophone soprano. Ce n’est pas facile à expliquer, bien qu’en pratique cela soit plus accessible. En vous y intéressant vraiment, vous serez plus à même de créer un son unique.

Pour ce faire, testez les éléments ci-après par vous-même :

1. Jauger sa façon actuelle de jouer

Pour apprendre à souffler de l’air dans un saxophone soprano, vous devez premièrement évaluer comment vous jouez présentement. Aussi, commencez par jouer comme vous l’avez fait jusqu’à présent, de la façon qui jusque là vous avait semblé correcte. Ensuite, prenez le temps d’écouter attentivement la qualité du son pendant que vous jouez lentement jusqu’au milieu du klaxon. Une fois cela fait, vous allez changer la taille de l’embout buccal que vous prenez dans votre bouche.

2. Faire varier le placement de sa bouche sur l’embout buccal 

Pour ce faire, essayez de rapprocher la tige de l’embout buccal avec vos dents supérieures et la lèvre inférieure. Ce n’est pas bien compliqué, mais c’est très utile. En effet, vous sentirez immédiatement que cette nouvelle position impose des exigences différentes à votre embouchure. Jouez de nouveau au milieu du klaxon et écoutez le son. Comparez-le au son précédent (celui du point 1). Notez le changement du ton qui s’est effectué.

Ensuite, changez votre connexion à l’embout buccal avec vos dents supérieures. Centrez normalement le bec de l’embout buccal sur vos deux dents de devant. Puis, essayez de favoriser l’une ou l’autre dent, éventuellement en utilisant une seule dent. Jouez de cette façon en faisant varier les positions de l’embout. Remarquez une fois encore les changements opérés dans le son produit par le saxophone soprano.

Ces changements aussi infimes soient-ils ont un effet significatif sur la qualité du son produit. Cela affectera également votre capacité à varier la complexité tonale de votre son d’une nouvelle façon.

3. S’inspirer des jeux de certains sopranos

Vous avez peut être déjà remarqué que certains sopranos jouent avec le klaxon qui sort sur le côté de leur bouche. Cela indique qu’ils se servent du côté de leurs dents supérieures. Vous pouvez essayer cette technique et noter le changement qui se produit.

L’importance d’ajuster le support de la colonne d’air

La plupart des personnes qui jouent du saxophone soprano sont des doublures sur cet instrument. Autrement dit, il ne s’agit pas de leur saxophone principal. En fait, ce sont soit des ténors, des altoistes ou des saxophonistes barytons qui doublent au soprano. Ce fait soulève une question importante qui est : comment souffler l’air dans un saxophone soprano.

1. Insuffler de l’air dans un saxophone soprano n’est pas une simple question de bon sens

Insuffler de l’air dans un saxophone soprano ne se limite pas à pianoter sur la colonne d’air, en reculant un peu et en soufflant plus aisément. Bien entendu, chacun de ces détails peut fonctionner et fonctionne généralement. Par contre, ces instructions ne sont pas communes à tous les types de saxophone. En effet, il est tellement plus facile de souffler sur un soprano que la plupart des joueurs commettent l’erreur de croire qu’il suffit d’ajuster le flux d’air dans la cavité buccale ou dans la gorge. Cela, parce que c’est relativement facile de le faire.

2. Procéder à un réglage en profondeur de la colonne

Pour régler la colonne d’air de votre saxophone soprano, vous devez le faire plus profondément, à partir du diagramme. Vous remarquerez alors deux choses :

  • Une amélioration du son sur l’ensemble de la corne
  • L’intonation se stabilise également.

Ce qui représente un très bon résultat. Bien sûr cela va demander un effort supplémentaire. L’extrémité supérieure rétrécit généralement tandis que l’extrémité inférieure devient un peu plus faible. Toutefois, cela ne dure que l’espace d’une minute. Ensuite, elles reviennent rapidement et avec plus de complexité tonale, plus de chaleur et de profondeur. Puis, l’intonation se stabilise.

3. Éviter les mauvaises habitudes

La technique précédente n’est pas compliquée à utiliser pour un saxophoniste qui a quelques années de pratique. Par contre, lorsqu’il s’agit de jouer sur du saxophone soprano, les mauvaises habitudes s’installent parce qu’il réagit facilement et rapidement aux commandes. Il est donc naturel de croire que c’est un instrument plus facile à jouer.

Pourtant, le fait que la colonne soit plus étroite doit vous pousser à ajuster la force avec laquelle vous soufflez profondément dans votre poitrine. Cela vous permettra de contrôler la colonne et de générer le souffle à partir du diaphragme. En jouant sur un air de ballade, vous pouvez obtenir cet effet. Ensuite, augmentez progressivement le son et le volume, tout en gardant la source du souffle au fond de la poitrine. La récompense de cette technique subtile est grande et très importante pour le jeu du saxophone soprano.

Intonation sur le saxophone soprano

 Intonation sur le saxophone soprano

Beaucoup de joueurs font des affirmations sur les problèmes d’intonation « inhérents » au saxophone soprano. Ils déclarent qu’il est bien plus difficile à maîtriser que le saxophone alto, ténor ou baryton. Cependant, cette affirmation sur la soprano est totalement erronée.

1. Qu’est-ce qui rend l’intonation sur le soprano complexe ?

La plupart des joueurs ont une expérience beaucoup plus problématique avec le saxophone soprano qu’avec les autres instruments. Aussi, ils concluent en disant que c’est le soprano qui est en faute. Il est vrai que de prime abord, le soprano peut sembler plus difficile à jouer à cause de son embouchure. En effet, les dimensions réelles d’une embouchure soprano typique sont un désastre. Par contre, elle ne diffère pas tellement du bec des autres saxophones (alto, ténor, baryton). Toutefois sur le soprano, de petites variations ont d’énormes conséquences sur la performance (intonation) du joueur.

2. La solution pour contourner ce problème

Le plus souvent, le problème de l’intonation se produit en particulier avec la G2, A2 et Bb 2. Elles sont généralement plus aiguës que de norme. En déterminant où cela se produit dans la chambre, vous pouvez à l’aide d’un réglage minutieux obtenir un meilleur son. De plus, il existe un autre ajustement infime à faire pour obtenir une intonation parfaite. En effet, parfois, le problème ne se situe pas dans la chambre, mais plutôt dans le parement. De même, avec une embouchure correcte, vous améliorerez le son de façon perceptible. Pour ce faire, vous pouvez opter pour un bec en bois, c’est d’ailleurs le plus utilisé par les joueurs professionnels.

Parlons franchement des saxophones sopranos courbés

Le son se propage différemment selon que l’environnement est conique droit ou conique courbé. C’est une réalité acoustique.

1. Qu’est-ce que cela signifie pour un joueur ?

Utiliser un saxophone soprano courbé affecte le jeu du joueur. La raison est toute simple. En effet, la cavité buccale du joueur, la chambre de l’embout buccal et la chambre interne du klaxon forment un environnement acoustique. Aussi, en modifiant une partie ou en effectuant un changement aussi infime soit-il, vous pouvez affecter le son à un degré ou à un autre. Si vous changez les cornes, vous remarquerez la différence. C’est également le cas si vous changez l’embouchure ou le joueur.

Cependant, le changement subtil introduit par le virage ou la courbe est insidieux, peut-être, parce qu’il est subtil. Il faut être habitué à jouer des saxophones sopranos et suffisamment de bons becs de soprano pour être en mesure d’identifier ces changements.

2. Comment contourner ce problème ?

Les saxophones sopranos courbés exigent généralement des modifications à l’embouchure. Cela est nécessaire si vous voulez jouer uniformément et pleinement. Il existe à cet effet des becs spécialement conçus pour corriger ce problème. Ce sont des becs avec des aspects de chambre. Sachez aussi que le degré précis de « courbure » ou de « courbe » compte pour beaucoup. Un très petit changement d’angle peut avoir et a un effet dramatique sur la façon dont une onde sonore se propage.

Quel est le défaut courant qui rend difficile la maîtrise du  saxophone soprano 

 Maîtriser le  saxophone soprano 

Plusieurs personnes tiennent ce discours selon lequel il est difficile de jouer du saxophone soprano. Ce qui est complètement faux. C’est un mythe et certaines personnes le croient.

1. L’embout est le problème

Ce qui explique la mauvaise qualité du son de votre saxophone soprano est la qualité du matériel. Généralement, c’est l’embout qui est en cause. En effet, la plupart des embouts sont fabriqués et commercialisés sans aucun test préalable. Aussi leurs formes et leur beauté ne sont pas un gage de qualité. En somme c’est là que se trouve la source du mythe sur la difficulté de jouer du saxophone soprano. Vous devez donc essayer de trouver un bec soprano bien fait et équilibré.

Lors de la fabrication d’un bec de saxophone soprano, la précision requise est beaucoup plus grande que celle d’un bec d’alto ou de ténor. Toutefois, cela ne signifie pas que les becs d’alto et de ténors sont plus améliorés. C’est juste que la marge d’erreur et les tolérances de fabrication sont beaucoup plus grandes. De ce fait, il est beaucoup plus difficile de « rater » ces pièces. Les fabricants commettent également des erreurs dans la fabrication des autres pièces d’alto et de ténor. Cependant, ils sont généralement facile à contourner. En revanche, sur un soprano, ce n’est pas toujours aussi simple. Les problèmes causés par une mauvaise embouchure de soprano peuvent être nombreux et ils sont tous très exaspérants pour le joueur.

 Cliquez ici pour recevoir votre cours gratuit sur le saxophone

2. Une embouchure de saxophone soprano bien équilibrée

Sachez que les pièces d’un saxophone soprano peuvent être rééquilibrées. Jouer un soprano ayant un embout équilibré peut changer votre expérience de jeu sur saxophone. L’impact le plus notable du fait de jouer sur un embout bien équilibré est l’amélioration de l’intonation. Or, il se trouve que l’intonation est l’élément le plus important pour la qualité du jeu. C’est d’ailleurs elle qui est responsable du mythe selon lequel il n’est pas facile de jouer sur un saxophone soprano.

En définitive savoir jouer du saxophone soprano dépend non seulement de votre technique, mais du matériel utilisé. Notez que les techniques partagées ici n’ont pas pour but de vous apprendre une façon facile de jouer du saxophone soprano. En effet, elles servent plutôt à vous amener à découvrir comment avoir la maîtrise sur votre ton. En pratiquant ces exercices, vous améliorerez votre jeu et vous augmenterez votre choix et votre expression. Vous découvrirez que vous avez la possibilité d’assombrir ou d’éclaircir votre son. Pour finir, vous serez plus libre dans votre jeu. Libre d’ajouter des partiels à votre son ou de les atténuer.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre cette vidéo : Cours de saxophone : 3 conseils pour améliorer son oreille au saxophone.

facebooktwittergoogle plus



0

Les differentes familles de saxophone

Commencer le saxophone

Les differentes familles de saxophone

5 (100%) 1 vote[s]

 

 

Il existe différents types de saxophones et peu de personnes parviennent à identifier les différentes familles de saxophones. Il est important de connaître les différentes familles de saxophones et quel type choisir pour commencer à jouer. Découvrez dans cet article les différentes familles de saxophone. Lire plus

facebooktwittergoogle plus

0

L’histoire du saxophone

L’histoire du saxophone

5 (100%) 2 vote[s]


L’histoire du saxophone est aussi curieuse que celle de toutes les inventions. En effet, le saxophone est un instrument musical à vent faisant partie de la famille des instruments à bois. C’est un instrument à anche unique et qui constitue un élément de base du jazz. L’histoire du saxophone est récente car il a été inventé plus tard que la majorité des instruments de musique. Nous allons développer dans cet article l’histoire du saxophone et faire un tour d’horizon sur cet instrument musical si précieux. Lire plus

facebooktwittergoogle plus

0

Saxophone : Comment improviser au saxophone pour les nuls

Jouer du saxophone

Saxophone : Comment improviser au saxophone pour les nuls

5 (100%) 2 vote[s]

L’improvisation au saxophone pour les nuls

Le saxophone possède l’un des sons solistes les plus distinctifs de tous les instruments de musique. Aussi bien dans le jazz, que le rock, le blues, la pop et même dans le hip hop, le sax solo a une place importante. Comment improviser au saxophone quand on est débutant ? Comment parvenir à improviser sur tous les styles ? Découvrez dans cet article les astuces des grands improvisateurs pour improviser facilement au saxophone.
Lire plus

facebooktwittergoogle plus