0

L’histoire du saxophone

L’histoire du saxophone
5 (100%) 2 votes

L’histoire du saxophone est aussi curieuse que celle de toutes les inventions. En effet, le saxophone est un instrument musical à vent faisant partie de la famille des instruments à bois. C’est un instrument à anche unique et qui constitue un élément de base du jazz. L’histoire du saxophone est récente car il a été inventé plus tard que la majorité des instruments de musique. Nous allons développer dans cet article l’histoire du saxophone et faire un tour d’horizon sur cet instrument musical si précieux.

Histoire du saxophone : Comment a été inventé le saxophone

Le saxophone a été inventé par Adolphe Sax. Ce dernier est né le 6 Novembre 1814 à Dinant, en Belgique. Fils de Charles Sax, Adolphe apprit de son père fabricant d’instruments musicaux les premières notions en musique. Son père apporta plusieurs modifications à la conception de la corne. Adolphe étudia les instruments musicaux comme la clarinette et la flûte pendant sa jeunesse au Conservatoire de Bruxelles.

L’inventeur du saxophone fut influencé par la passion de son père pour la création d’instruments musicaux. Il ne tarda pas à se lancer dans l’amélioration du son de la clarinette basse. Son travail débouche sur la découverte d’un instrument à anche simple construit en métal et possédant un alésage sous forme de cône et des sursauts à l’octave.

Histoire du saxophone : Le parcours d’Adolphe SAX

En 1841, Adolphe Sax présenta sa découverte à l’illustre compositeur Hector Berlioz. Ce fut un saxophone basse en do. Hector fut ému de cette création par l’aspect unique ainsi que la polyvalence de l’instrument. Adolphe n’arrêtera pas ses recherches après la reconnaissance de son génie et poursuivra son chemin.

L’influence du compositeur Hector Berlioz sur l’histoire du saxophone

En 1842, un an plus tard après la présentation de sa découverte à Hector, il se rendit à Paris. Hector se charge de publier un article sur le saxophone dans le Journal des Débats de Paris. Plus tard en 1845, il dévoile son invention au Salon Industriel de Paris. Plus précisément le 3 Février 1845, Hector Berlioz organisa à Paris un concert pour mettre en avant son oeuvre chorale. L’arrangement du travail d’Hector Berlioz portait en effet le nom de Chant Sacré et faisait la promotion du saxophoniste.

En décembre 1942, le saxophone faisait ses débuts au Conservatoire de Paris en collaboration avec l’opéra dénommé « Dernier Roi de Juda » de Georges Kastner. En 1845, Adolphe remplaça les hautbois, les bassons et les cors français qu’utilisaient les fanfares français par les saxhorns en « si bémol » et « mi bémol ».

Il développa ainsi pendant cette période d’intervention au sein des militaires français, la famille des saxotrombas, des instruments à clapets en laiton. Ces instruments possédaient un alésage plus étroit que celui des saxhorns et ne durent que quelques années.

Histoire du saxophone : L’obtention du brevet

En 1846, Adolphe poursuit l’amélioration de sa création et son expansion. Il obtint donc le 21 Mars 1846 un brevet pour ses saxophones à 14 variations à Paris. Il y avait parmi ces saxophones, le Sopranino en mi bémol, le sopranino en fa bémol et le soprano en do. On y comptait également le Soprano en si bémol, le soprano en do, l’alto en mi bémol, le fa alto, le ténor en si bémol et d’autres saxophones tels que le baryton en do, la basse en si bémol, les contrebasses en mi bémol et en fa.

La création de la première école du saxophone

Quelques mois plus tard en 1847, la première école de saxophone fut créée à Paris. Elle était basée à Gymnase Musical qui était une école de musique militaire. Adolphe souffrit d’un cancer de lèvres en 1853 et 1858. Toutefois, il recouvra sa santé plus tard.

Il devint en 1858 après son rétablissement, professeur au Conservatoire de Paris. En 1866, le brevet du saxophone expira et la société Mixereau.Co le brévète avec une clé de #fa fourchue.

Ensuite, Goumas breveta le saxophone en 1875 avec un doigté similaire à celui du système Boehm de la clarinette. En 1881, Adolphe décida de prolonger son brevet original pour le saxophone. Il apporta des modifications à son instrument notamment l’allongement de la cloche. Cette modification de la cloche avait pour but d’inclure le « si bemol » et le « la ». Il se penchait également à étendre la tessiture du saxophone au fa et au sol en se servant de la quatrième octave.

Origine du saxophone : le premier saxophone aux États-Unis

Il faut attendre 1885 pour voir la création du premier saxophone aux États-Unis. Le premier saxophone aux États-Unis a été réalisé par Guis Bescher. Un an plus tard, en 1886, le saxophone a connu des modifications. La clé du trille do de la main droite a été conçue et un système de demi-trou pour les premiers doigts de la main a vu le jour.

L’histoire du saxophone ne s’arrêta pas évidemment à ce niveau. L’association des ouvriers inventa le prédécesseur du G# articulé Evette et Schaeffer et de l’anneau d’accord. La tonalité d’octave simple pour saxophone a été créée ainsi que les rouleaux pour « mi bémol grave » et « do » en 1888.

Le décès d’Adolphe SAX

Vint la mauvaise période de l’histoire du saxophone. Adolphe Sax mourut en 1894 et son fils Edouard reprend la gestion de l’entreprise. Cet événement permettra au monde entier de valoriser l’œuvre de l’illustre disparu. Les instruments Saxhorn se répandirent sur toute la planète. En effet, les valves de Saxhorn ont été admises comme étant à la fine pointe de la technologie et reste encore inchangées pour la plupart jusqu’à ce jour.

Le célèbre mouvement britannique des fanfares suivit rapidement les progrès réalisés par Adolphe Sax et adopta l’exclusivité de la gamme des saxhorn. A titre illustratif, le Jedforest Instrumental Brand, s’est formé en 1854 à Scottish Borders (soit dix ans seulement après la disponibilité des premiers modèles de saxhorn).

L’histoire du saxophone se poursuit après la mort d’Adolphe Sax car le saxophone a subi des modifications plus tard. Des livres furent publiés sur le saxophone. De même, les compositeurs et musiciens continuèrent d’inclure de plus en plus le saxophone dans leurs créations.

Par ailleurs, l’entrée du saxophone dans le monde du Jazz s’est faite en 1914. L’usine du saxophone a été vendue à la société Henri Helmer en 1928. Il faut noter cependant que de nombreux fabricants d’instruments musicaux disposent de leurs propres lignes de saxophones pour bénéficier d’une position de force dans les orchestres, les ensembles de concerts et dans certains groupes de Jazz.

Description du saxophone

Le saxophone ou plus simplement le sax est un instrument musical à vent allant du soprano à la basse. Il est caractérisé par un tube métallique chronique en métal ou en laiton. Il est constitué de 24 ouvertures qui sont contrôlées par les touches rembourrées. Deux principales ouvertures d’octave permettent au joueur de souffler vers un registre plus aigu à l’octave. De manière générale, les saxophones possèdent une extrémité inférieure retournée et un manche amovible à l’extrémité supérieure (à l’exception du sopranino et du soprano B).

On distingue le saxophone soprano, le sopranino, l’alto, le ténor, le baryton, le bass, le contrebass et le surcontrebass. La différence se situe au niveau des tonalités. Les saxophones les plus utilisés sont le soprano, l’alto et le ténor.

Il était destiné à la fois aux orchestres militaires et aux orchestres classiques et proviendrait d’expériences avec des becs de roseaux sur des cuivres. Après son adoption par l’armée française, son utilisation s’étendit à d’autres pays. Très populaire aux États-Unis pendant la Première Guerre mondiale, il a été ensuite adopté par les orchestres de danse. Il devint l’un des instruments solistes les plus importants dans le développement du swing et d’autres formes de jazz. Son usage dans les grands orchestres a contribué à des changements dans la conception de l’embout buccal pour produire un son plus clair et plus pénétrant.

Histoire du saxophone : Top 5 des meilleurs saxophonistes de tous les temps

De nombreuses personnes ont marqué l’histoire du saxophone. A chaque discussion sur le saxophone, certains noms apparaissent inévitablement. La raison est toute simple : s’il y a de nombreux saxophonistes dans le monde entier, aucun n’a autant marqué l’histoire du saxophone que ces personnes dont les noms reviennent à chaque fois qu’on évoque une discussion autour de l’instrument. Voici une liste de 5 saxophonistes ayant laissé des traces dans l’histoire du saxophone.

 

John COLTRANE

John Coltrane est reconnu comme une légende de la musique et a beaucoup impacté l’histoire du saxophone. On retient de lui un joueur dévoué qui avait la capacité de jouer entre dix et douze heures (sans prendre en compte les concerts). Son album Giant Steps for Atlantic a connu un succès monumental. Ses disques McCoy Tinner, Jimmy Garrison et A love Suprem and Crescent ont été un succès. Il a influencé de nombreux musiciens et continue de marquer l’histoire du saxophone et l’actuelle génération.

CHARLIE PARKER

C’est l’un des précurseurs du Bebop et est considéré comme le meilleur saxophoniste de tous les temps. Grand improvisateur, il a la capacité de se frayer des chemins complexes et à des vitesses incroyables. Ses plus grands enregistrements Lover Man, le Mid Tempo…ont marqué l’histoire du saxophone et font de lui l’un des meilleurs saxophonistes de tous les temps.

SONNY ROLLINS

Inspiré par Lester Young et Coleman Hawkins, Sonny Rollins est l’un des meilleurs saxophonistes de tous les temps. Reconnu pour la clarté de son ton et son mordant instantanément reconnaissable, il a la capacité de ne pas se répéter en improvisation. Son morceau St Thomas est l’une de ses compositions les plus connues. Ses disques Way out Weest, A Night at the village Vanquard tout comme The Bridge ont influencé l’histoire du saxophone et des musiciens.

 

WAYNE SHORTER

Il débuta très tôt avec Art Blakey’s Jazz Messengers dans les années 1950 et a enregistré des disques à succès comme Blue Note, Night Dreamer, Speak No Evil et Adam’s Apple. Sa composition la plus célèbre, Footprints a été enregistré et interprété avec le Second grand quintette de Miles Davis dans les années 1960. Il forme en 1971 un groupe de fusion Weather Report avec le claviériste Joe Zawinul et des musiciens de talent comme le bassiste Jaco Pastorius. Il a contribué à écrire l’histoire du saxophone et à inspirer les saxophonistes contemporains.

LESTER YOUNG

Pendant que les saxophonistes optaient pour des sons plus mordants et tranchants dans les années 30 et 40, le ténor Lester Young a préféré un son plus chaud et plus détendu. Sacré improvisateur malgré que son son soit plus décontracté, il a enregistré de nombreux disques Count Basie, Teddy Wilson, Harry « Sweets » Edison ou encore Billie Holiday. Ces enregistrements lui ont valu le surnom de « Président ». L’un des meilleurs albums du saxophoniste des années 50 est « The President Plays With the Oscar Peterson Trio ».

L’influence du Jazz sur l’histoire du saxophone

Le Jazz a beaucoup plus influencé l’histoire du saxophone que tout autre instrument musical. Le saxophone est étroitement associé au Jazz car il est devenu une icône dudit genre musical au cours des années. L’histoire du saxophone fait partie de l’expansion du Jazz. Lorsque le saxophone a été présenté à Paris, sa popularité s’est accrue et il devenait ainsi un instrument de musique populaire. Il a été cependant associé à la musique militaire. L’instrument a dû s’exporter pour avoir une lettre de noblesse dans l’histoire du Jazz. Son expansion outre-Atlantique a permis qu’il soit adopté par le Jazz, une musique créée par la communauté afro-américaine.

Le saxophone a été d’abord utilisé en section avant de connaître une nouvelle dimension. Colemans Hawkins membre du Fletcher Handerson Brand impulsa une dynamique au saxophone dans le Jazz. Il en fait un instrument soliste et développe un son qui rend le saxophone célèbre auprès du public. On retient donc que c’est parce que le Jazz est devenu populaire que le saxophone a connu un tel succès.

Par ailleurs, le saxophone, a également influencé le cours des genres musicaux comme le rock, le rhythm et le blues.

Différence entre le saxophone classique et le saxophone du jazz

Pendant l’histoire du saxophone, les caractéristiques de l’instrument ont changé. Il est autant apprécié par les musiciens classiques que les amoureux du Jazz. Cependant, les qualités attendues de l’instrument sont différentes selon le genre musical.

Avec le Jazz, le saxophone doit permettre au musicien d’exprimer son individualité. Le saxophone utilisé dans ce cas doit avoir un cône plus grand ou un angle de graduation élevé. De plus, les tonalités râpeuses ainsi que le bourdonnement du saxophone contribuent à la texture du Jazz.

Par contre, le saxophone qu’utilise le musicien classique doit s’accorder avec les nombreux autres instruments musicaux. La tonalité de ce saxophone doit être propre et finement contrôlée. Dans la musique classique, une conicité plus graduelle est préférable afin que le saxophone soit tout aussi droit qu’une clarinette.

Le saxophone classique et le saxophone dans le Jazz : la différence entre les embouchures

On distingue différents becs pour le Jazz et la musique classique. L’embouchure du Jazz est très large. En outre, la finesse des murs contribuent à émettre des sons naturels. Le saxophone classique a une embouchure conçue avec un espace plus étroit. Le son varie à chaque changement de l’épaisseur.

Toutefois, de nombreux saxophonistes soprano Jazz ont une préférence pour le bec classique en raison de la propreté de sa sonorité. En remplaçant l’embouchure, le timbre du saxophone changera. Ce qui conduit certains saxophonistes à changer l’embouchure afin de s’adapter à chaque chanson.

Saxophone classique et saxophone Jazz : la différence entre la pratique au quotidien

Bien que les genres musicaux soient différents, la pratique au quotidien reste en théorie très similaire. La différence se situe entre les matériaux et la méthode utilisée. La différence entre un étudiant du jazz et celui de la musique est que le premier est plus impliqué harmonieusement dans tout ce qu’il fait : étudier, écouter, lire ou jouer. Un musicien de Jazz est en effet un compositeur instantané. Une grande connaissance de l’harmonie du Jazz est nécessaire pour un étudiant du Jazz. De plus, une maîtrise du dictionnaire musical et des gammes alternatives, des notes, des dynamiques, des efforts sonores et des motifs rythmiques est indispensable.

La capacité de pouvoir transférer les sons qu’il perçoit de son esprit à son instrument est une qualité requise pour jouer du saxophone avec le Jazz. Par ailleurs, une capacité d’écoute, de compréhension des lignes des autres joueurs notamment celles du bassiste sont indispensables pour jouer du saxophone au Jazz.

L’école du Jazz et de la musique classique

Quant à la technique des doigts, l’école du Jazz emploie les gammes, les arpèges, les intervalles et les léchages pratiqués dans toutes les tonalités et dans différentes combinaisons rythmiques et harmoniques selon l’inspiration du musicien. A l’inverse, l’école classique dispose à ce jour de nombreux cahiers d’exercices.

Ces différences s’expliquent par le fait que le Jazz est une tradition orale puisque les solos de Jazz sont des improvisations alors que la musique classique a toujours été un répertoire écrit. Ces inégalités se justifient d’autant que pour apprendre à improviser, l’écoute, l’imitation et la transcription sont nécessaires. Le musicien se sert dans ce cas davantage de ses oreilles que de ses yeux.

Histoire du saxophone : Répertoire de saxophones classiques et jazz

Pendant l’histoire du saxophone, la musique n’a cessé d’évoluer comme c’est le cas aujourd’hui. La plupart des compositeurs étudient les œuvres de leurs prédécesseurs. Des changements et des innovations ont été introduits à la base de ces travaux d’étude.

A la fin du 19ème siècle et surtout au début du 20ème siècle, de nombreux « classiques » sont apparus. Des compositeurs tels que Wagner et Mahler ont poussé l’harmonie classique jusqu’à la limite de ses possibilités. Certains compositeurs ont exploré l’atonalité et d’autres ont combiné des éléments d’harmonie classique avec des éléments de musique populaire. De nombreuses œuvres de George Gershwin, Leonard Bernstein, Robert Russell Bennett, Kurt Weill et Darius Milhaud, par exemple, sont influencées par les rythmes, l’harmonie et les phrasés du jazz.

Certaines œuvres pour le saxophone et le piano à l’exemple de la Sonate de Denisov, le Divertimento de Boutry, la Pièce Concertante de Bonneau, la Scaramouche de Bozza et d’autres ont été influencées par le style jazz.

En résumé, l’histoire du saxophone a été influencée par de nombreux courants musicaux notamment le Jazz. L’oeuvre d’Adolphe Sax a subi des modifications et des innovations dans le temps. L’histoire du saxophone ne s’est plus arrêtée en Belgique, ni en France parce qu’elle a traversé les continents et les époques.

J’espère que cet article sur l’histoire du saxophone vous a plu, vous pouvez me laisser en commentaire vos impressions et l’inspiration que vous en tirez.

 

—————————————————————————————–

►Accès immédiat (offert) à la SAXACADEMIE : http://bit.ly/2iyIp53

✿✿✿ ⇩⇩⇩ Déroule la barre pour avoir plus d’infos ⇩⇩⇩ ✿✿✿

►Clique ici pour recevoir ton cours gratuit les 8 conseils indispensables pour commencer le saxophone : http://bit.ly/2yO6tad

►Comment avoir un beau son : http://bit.ly/2lcVka3

========================================­

Mes formations sur l’IMPROVISATION :

► Découvre mon coaching « IMPROPAP » pour improviser au saxophone : http://bit.ly/2yO6tad

► Découvre mon coaching « STANDARD JAZZ » pour savoir improviser sur le jazz : http://bit.ly/2y3VYfa

========================================­

Aime et partage

Abonne toi à ma chaine sinon tu vas m’oublier et tu vas perdre ta motivation pour continuer le sax!! On sait tous comment ça se passe!!! clique ici https://www.youtube.com/channel/UCHEtppLmhSDIUMWX2PRAMVg/?sub_confirmation=1

PS : à chaque fois que je propose un nouveau contenu, je mets toute mon énergie à le rendre encore plus passionnant et enrichissant que les précédents. C’est un vrai challenge que je me fixe, pour vous donner le meilleur et parce que vous le méritez !

Alors si la vidéo d’aujourd’hui vous a plu, surtout dites-le moi dans les commentaires sous la vidéo ! Ca me motivera encore plus à vous partager mes conseils !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • si saxophone alto
facebooktwittergoogle plus


Laisser un commentaire