0

Saxophone : Comment improviser au saxophone pour les nuls

Jouer du saxophone
Saxophone : Comment improviser au saxophone pour les nuls
5 (100%) 1 vote

L’improvisation au saxophone pour les nuls

Le saxophone possède l’un des sons solistes les plus distinctifs de tous les instruments de musique. Aussi bien dans le jazz, que le rock, le blues, la pop et même dans le hip hop, le sax solo a une place importante. Comment improviser au saxophone quand on est débutant ? Comment parvenir à improviser sur tous les styles ? Découvrez dans cet article les astuces des grands improvisateurs pour improviser facilement au saxophone.

En effet, jouer un grand solo de saxophone n’est pas uniquement une question de son. L’improvisation au saxophone exige une combinaison d’imagination, d’intuition et d’écoute musicale. Je vais vous faire découvrir une approche étape par étape pour apprendre à bien improviser au saxophone aussi bien sur le jazz que sur le blues.

Que vous jouiez au saxophone soprano, ténor, alto ou baryton, vous pouvez développer des techniques solo à part entière. Tout d’abord, nous allons aborder ce que c’est que l’improvisation en musique et comment improviser avec du saxophone.

Improviser en musique : qu’est-ce que c’est ?

Improviser au saxophone Improviser au saxophone

L’improvisation est définie comme une activité réalisée sans une préparation au préalable. Improviser revient donc à inventer quelque chose sur le coup. L’improvisation en musique est le fait de créer et de jouer une nouvelle musique sans la préparer à l’avance. Il s’agit d’utiliser de façon créative les instruments de musique et ses talents d’écoute pour composer spontanément une musique.

Il y a plusieurs façons d’aborder l’improvisation musicale. Cependant, la chose la plus importante à savoir est que l’improvisation n’est pas un don magique et qu’elle n’est pas nécessairement une compétence musicale avancée. Saviez-vous que dans certaines écoles de musique, les jeunes enfants apprennent à improviser dès qu’ils commencent à apprendre la musique ?

La plus grande barrière qui se dresse actuellement entre vous et l’improvisation n’est pas l’habileté instrumentale ou la connaissance de la théorie musicale ni un don, ni du talent. En fait, la plus grande barrière est simplement la croyance que l’improvisation est quelque chose que « les autres musiciens » peuvent faire et que vous ne pouvez pas faire.

Improviser au saxophone : 3 étapes pour apprendre à improviser au saxophone

Improviser au saxophone - Saxophone pour les nuls Improviser au saxophone – Saxophone pour les nuls

Le plus gros piège à éviter pour improviser au saxophone est de chercher à improviser avec tous les saxophones, dans toutes les tonalités ou du moins si vous êtes débutant.

Etape 1 : Choisir ses clés musicales

L’étape n°1 pour improviser au saxophone est de choisir juste quelques clés que vous allez utiliser au quotidien dans la pratique. Mieux encore, choisissez une seule clé sur laquelle vous concentrer au début. Vous pouvez choisir ceux qui ont une simple signature de tonalité pour plus de simplicité. Vous avez également la possibilité de les choisir en fonction des morceaux sur lesquels vous voulez apprendre à improviser.

Ensuite, apprenez l’échelle des touches. Vous devez pratiquer les balances de haut en bas, d’avant en arrière et à une vitesse lente, rapide, legato et staccato. Jouez-les jusqu’à ce qu’ils soient une seconde nature et que vous n’ayez pas besoin de penser aux objets tranchants ou plats, vos doigts ne font que voler.

Entraînez-vous à sauter de la racine de la gamme à chaque note à tour de rôle, en jouant chacun des intervalles de la tonique. Faites ensuite la même chose de la deuxième note de la gamme jusqu’à chaque note au-dessus. Et ainsi de suite.

Etape 2 : Apprendre l’échelle des clés pour improviser au saxophone

Apprenez ensuite l’arpège de l’accord de base. C’est facile, c’est la première, la troisième et la cinquième note de la gamme que vous avez pratiquée. Mais faites de même pour l’accord IV et l’accord V.

Etape 3 : Utiliser le cercle des cinquièmes pour s’initier à l’improvisation au saxophone

Utilisez le cercle des cinquièmes pour vous entraîner avec des arpèges, en parcourant une séquence de quintes. En commençant par les touches sur lesquelles vous vous concentrez, vous pouvez jouer tout autour du cercle pour apprendre à improviser au saxophone.

Avec ces exercices d’arpège, vous pouvez commencer avec une version simple en octave pour improviser au saxophone. Il vous suffit de sauter d’une octave quand vous en avez besoin, pour rester dans une gamme jouable. Pensez ensuite à jouer une version complète de l’exercice en sautant toujours à la version la plus basse de la note que vous pouvez atteindre, et en arpégiant le plus haut possible.

Improvisation musicale : 3 choses importantes à savoir

Le saxophone pour les nuls Le saxophone pour les nuls

Il est important et utile de connaître les bases de l’improvisation qui peuvent vous aider à démarrer et à commencer votre parcours vers le perfectionnement de cette compétence. C’est la base qui vous permettra de commencer à improviser en musique.

L’importance de la théorie musicale dans l’improvisation

Bien que la théorie musicale n’ait pas un rôle très important dans l’interprétation en direct de pièces préparées, elle peut être très utile pour improviser au saxophone ou tout autre instrument. Pour commencer à improviser, apprenez à comprendre les éléments de base en musique. Vous devez maîtriser les gammes, l’harmonie, les tonalités et les notes. Ensuite, il faut comprendre le fonctionnement des différents éléments d’une pièce musicale pour improviser facilement.

Il n’y a pas lieu d’avoir peur de la théorie musicale ou limiter la quantité de théories que vous êtes prêt à étudier. Vous serez surpris de voir à quel point chaque nouvel aperçu de la théorie de la musique fait progresser votre musicalité et vos capacités d’improvisation.

2. Connaître une variété de styles et de genres musicaux

Connaître le son des différents types de musique vous aidera à ne pas vous limiter à improviser sur un seul genre musical. Cela améliorera dans une large mesure votre créativité lors de l’improvisation de votre propre musique. Vous pouvez incorporer différents sons, échelles et idées musicales dans votre nouvelle improvisation pour créer une musique originale.

Dans certains genres comme le blues traditionnel, il est courant de rester très proche des normes de base. Cependant, à ce jour, les genres et les remixes se croisent et se fusionnent. Les morceaux qui se démarquent le plus sont ceux qui puisent dans une grande variété de genres et de styles.

3. La motivation personnelle pour improviser en musique

Jouer du saxophone Jouer du saxophone

La première étape pour transformer toute nouvelle idée en réalité est de croire que vous le pouvez. Cela s’applique également à l’improvisation. La capacité d’improviser de la musique n’est pas une prouesse magique conférée à quelques privilégiés. Il s’agit plutôt d’une compétence qui s’acquiert par la pratique.

Si vous pouvez enchaîner quelques notes sur votre instrument, composer des paroles, fredonner un petit air, créer une nouvelle ligne de basse à partir d’un motif de touche ou simplement jouer avec les notes et les accords au piano, vous avez tout ce qu’il faut pour improviser de la musique!

Comment improviser au saxophone sur le blues et le jazz

Dans cette partie, nous allons développer l’improvisation au saxophone sur le Jazz et le blues. Vous découvrirez en fonction de chaque genre, les critères nécessaires pour improviser au saxophone.

A. Improviser au saxophone dans le Blues

Le blues est probablement le genre musical le plus simple et le plus commun à improviser. Il y a assez de structure pour vous donner un cadre facile pour choisir vos notes, mais pas tant que vous êtes submergé par la théorie et les changements d’accords. Le blues est aussi un tremplin idéal pour l’improvisation jazz. Il y a trois choses que vous devez savoir sur l’improvisation du saxophone sur le blues :

Progressions d’accords Blues

Les pistes de blues les plus classiques suivent une progression standard de 12 mesures de blues, ou une variation utilisant les accords I, IV et V7. La progression de ces accords crée le parcours musical de la chanson. Pour que votre solo sonne bien, il faut qu’il suive ces accords.

Apprenez à reconnaître une chanson de 3 accords et jouez à l’oreille en utilisant des notes d’accords et vous partirez du bon pied.

Accords de Blues

Votre solo sonnera assez blues si vous n’utilisez que la gamme majeure de base pour la tonalité. Le résultat sera le même si vous suivez les accords de la progression 1-4-5. Mais pour vraiment le clouer, vous devrez utiliser la bonne échelle.

Explorez les gammes pentatoniques et blues mineures, puis utilisez les notes de ces gammes. Vous devez de même utiliser la progression d’accords pour choisir les notes à jouer dans votre saxo blues solo.

Expérimentez avec vos gammes sur quelques blues en arrière-plan. Apprenez les accords de septième et jouez en ajoutant cette septième note à votre improvisation basée sur l’arpège pour apprendre à improviser au saxophone sur du blues.

Le Blues Bends

Si vous jouez du saxophone depuis un certain temps, vous savez que l’une des meilleures façons d’ajouter de l’expression à votre jeu est d’utiliser de légères courbes de hauteur sur vos notes.

Pour ce faire, réglez votre embouchure pour la desserrer et la serrer légèrement.

Cela s’accorde parfaitement avec le blues et surtout si on le combine avec l’idée de notes blues : des notes qui sont de légères variantes de hauteur des notes de la gamme, ajoutées pour l’expression.

B. Improvisation au saxophone sur le jazz : 5 règles à suivre

Improviser au saxophone Improviser au saxophone

Une fois que vous pouvez improviser sur le blues, il est temps d’essayer d’improviser du jazz. Vous pouvez le faire sans vous perdre en vous basant simplement sur vos talents de blues et en les appliquant aux standards de jazz les plus populaires (ou à vos propres standards favoris). Nous découvrirons dans cette étape comment improviser au saxophone sur du jazz.

1. Regardez la lead sheet pour voir les changements d’accords

Regardez la lead sheet pour voir les changements d’accords. Cela vous aidera à suivre des changements d’accords plus complexes que les progressions I-IV-V du blues. Vous n’aurez pas besoin de les reconnaître tous à l’oreille tout de suite. Comme précédemment, commencez simplement par jouer l’arpège de chaque accord pendant sa mesure. Essayez ensuite d’ajouter d’autres notes.

Quelle échelle devriez-vous utiliser ?

Une bonne règle empirique pour choisir la gamme à jouer est la suivante : construisez votre gamme en utilisant la fondamentale de l’accord, la 3 ème, la 5 ème et la 7 ème. A titre illustratif, pour do mineur 7, vous commencez par C E♭ G B♭.

Ajoutez ensuite un pas entier au-dessus de la racine, 3ème et 5ème. Dans ce cas, vous obtiendrez D F A, ce qui signifie que vous jouez la gamme C dorian (C D Eb F G A B♭). Ce processus fonctionne pour n’importe quel accord.

Une fois les changements d’accords maîtrisés, prenez le temps d’écouter certains de vos saxophonistes préférés improviser sur ce standard. Vous pouvez trouver des enregistrements sur internet. Vous pouvez même essayer de transcrire leurs enregistrements à l’oreille et les utiliser comme base pour vos propres solos. Il s’agit d’une première étape pour trouver votre propre style d’improvisation et définir votre son.

Pour un défi supplémentaire, transcrivez un léchage cool que vous avez trouvé ou créé dans l’une des normes et essayez de l’apprendre dans les 12 clés. Cet exercice est difficile, mais il repousse vos limites. Il commence à vraiment libérer votre jeu en internalisant de plus en plus les sons des degrés de la gamme.

En plus des progressions d’accords et des gammes plus complexes utilisées, une grande partie de ce qui distingue l’improvisation jazz est l’utilisation efficace du rythme.

2. Expérimentez avec le rythme

Chaque fois que vous jouez un solo, mettez-vous au défi d’innover avec votre rythme. Expérimentez avec différentes durées de notes. Ajoutez ou supprimez des syncopes sur des notes individuelles et sur le battement pivoté global.

Vous voulez un excellent exercice rythmique ? Essayez de jouer en solo avec seulement deux notes. Voyez à quel point votre solo peut être intéressant si vous supprimez tous les choix de notes qui vous submergent normalement. Concentrez-vous plutôt presque entièrement sur le rythme. Et ensuite, voyez à quel point chaque nouveau solo peut être différent sur la même chanson.

 » Ne vous inquiétez pas de jouer beaucoup de notes. Trouvez-en juste une jolie. » Miles Davis

3. Accélérer le processus et donnez-lui de l’espace

Au fur et à mesure que vous développez votre propre son de jazz, travaillez un peu de temps dans votre routine d’entraînement pour accélérer vos compétences. Essayez d’augmenter progressivement votre tempo et voyez où il vous mène.

Jouer plus vite n’est pas seulement une démonstration d’expertise technique. C’est le niveau de créativité qui compte dans l’improvisation. Parfois un tempo plus rapide fait ressortir de nouvelles idées ou enlève du poids mort à votre solo. Particulièrement aux tempos rapides, veillez à ne pas remplir chaque temps avec des notes !

Donnez à votre section rythmique un peu de temps pour vous donner un feedback. Donnez à votre auditoire le temps de digérer votre dernière idée.

4. Faites confiance à vos oreilles pour improviser au saxophone sur le jazz

Dans l’improvisation et en particulier dans le jazz, il est trop facile de se perdre dans la théorie, les gammes, les schémas et les changements. Beaucoup de jazzistes abandonnent trop tôt parce qu’ils se sentent dépassés et intimidés. Voici donc une astuce simple pour vous assurer de réussir : faites confiance à vos oreilles.

Utilisez la théorie, les outils et les cadres pour vous aider à explorer les possibilités, mais rappelez-vous qu’enfin de compte, c’est ce qui semble bon qui compte.

Seules vos oreilles peuvent vous dire si votre solo est bon ou pas et seules vos oreilles peuvent définir votre style de sax jazz. Travaillez donc votre formation auditive, apprenez à écouter et mettez les solos de votre tête au monde par l’intermédiaire de votre saxophone.

5. Dépasser ses limites pour devenir un grand improvisateur au saxophone

Jouer les arpèges aux saxophones Jouer les arpèges au saxophone

Faire confiance à vos oreilles vous mènera au but ultime de l’improvisation au saxophone : la liberté totale. Après avoir travaillé les exercices de base, appris les bases du blues et exploré des improvisations jazz plus avancées, il faut que vous fassiez confiance à vos oreilles. Vous vous sentirez de plus en plus libre et capable de jouer ce dont vous rêvez.

En tant qu’improvisateur saxophoniste, vous devriez être capable de développer des lignes musicales originales. Ces lignes doivent non seulement s’adapter aux accords et au style de la musique, mais montrer aussi une innovation mélodique.

Elles doivent montrer une forme et une expression intéressantes et laisser l’auditeur émerveillé. Vous ne devez pas émerveiller votre auditeur par vos techniques mais par votre musicalité et le voyage auquel vous l’emmenez en écoutant votre performance.

Apprenez donc les règles et allez au-delà. Intégrer la pratique de l’improvisation dans tout le répertoire que vous mémorisez et dans toute la théorie que vous apprenez. De même, toute la formation auditive que vous faites doit être centrée sur l’improvisation. Et avant que vous ne vous en rendiez compte, l’improvisation au saxophone fera naturellement partie de ce que vous êtes en tant que musicien.

Amusez-vous bien !

Au terme de cet article, on peut conclure que l’improvisation au saxophone n’est pas uniquement une question de don ou de talent mais d’exercice et de motivation.

Pour aller plus loin, je vous propose de suivre mes formations afin d’apprendre à improviser facilement au saxophone.

Je vous suggère également de suivre ma vidéo sur l’improvisation :

Partagez cet article autour de vous, avec vos amis saxophonistes qui souhaitent passer au niveau supérieur dans l’improvisation au saxophone.

Vous pouvez également me dire dans les commentaires, les exercices que vous faites au quotidien pour évoluer dans l’improvisation au saxophone.

 

►Accès immédiat (offert) à la SAXACADEMIE : http://bit.ly/2iyIp53

✿✿✿ ⇩⇩⇩ Déroule la barre pour avoir plus d’infos ⇩⇩⇩ ✿✿✿

►Clique ici pour recevoir ton cours gratuit les 8 conseils indispensables pour commencer le saxophone : http://bit.ly/2yO6tad

►Comment avoir un beau son : http://bit.ly/2lcVka3

========================================­

Mes formations sur l’IMPROVISATION :

► Découvre mon coaching « IMPROPAP » pour improviser au saxophone : http://bit.ly/2yO6tad

► Découvre mon coaching « STANDARD JAZZ » pour savoir improviser sur le jazz : http://bit.ly/2y3VYfa

========================================­

Aime et partage

Abonne toi à ma chaine sinon tu vas m’oublier et tu vas perdre ta motivation pour continuer le sax!! On sait tous comment ça se passe!!! clique ici https://www.youtube.com/channel/UCHEtppLmhSDIUMWX2PRAMVg/?sub_confirmation=1

PS : à chaque fois que je propose un nouveau contenu, je mets toute mon énergie à le rendre encore plus passionnant et enrichissant que les précédents. C’est un vrai challenge que je me fixe, pour vous donner le meilleur et parce que vous le méritez !

Alors si la vidéo d’aujourd’hui vous a plu, surtout dites-le moi dans les commentaires sous la vidéo ! Ca me motivera encore plus à vous partager mes conseils !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
facebooktwittergoogle plus


Laisser un commentaire