8

Comment faire les suraigues au saxophone, quelles sont les doigtes?

Salut ami saxophoniste !!

Nouvel article vidéo dans le cadre des questions/réponses. (Si tu veux poser ta question, tu peux le faire en cliquant ici).

C’est une question qui nous vient de Christian et de Gabin : « Comment faire les suraiguës ? »
On aurait pu dire aussi : « Quels sont les doigtés pour les suraiguës?  »

Le thème de l’article, comme tu l’as compris, concernera les suraiguës. Toutes ces notes venues de l’espace vont être a ta portée dans quelques minutes.
Fais-en bon usage !!

Du travail il te faudra pour maitriser ces suraiguës, mais récompensé tu seras si tu n’abandonnes pas 😉

Petite info : Si tu es débutant les notes suraigües ne servent que rarement, il n’est pas nécessaire de les apprendre de suite. Concentre toi plutôt sur la bonne maitrise de tes gammes et de ton son, avoir un beau son et de belles notes suraiguës.

PS : À chaque fois que je propose un nouveau contenu, je mets toute mon énergie à le rendre encore plus passionnant et enrichissant que les précédents. C’est un vrai challenge que je me fixe, pour te donner le meilleur, parce que tu le mérites !

Alors si la vidéo d’aujourd’hui t’a plût, surtout dis-le moi dans les commentaires sous la vidéo ! Ça me motivera encore plus à te partager mes conseils !

Transcription

Comment faire les suraigues, quels sont les doigtés

Alors bonjour et bienvenue sur cette nouvelle vidéo. Je me présente, je m’appelle Jonathan du blog cours-saxophone.com et aujourd’hui, amis saxophonistes, on va voir ensemble les réponses aux questions que vous m’avez posées. Si tu découvres sur cette vidéo et que tu ne comprends pas trop le concept, je t’invite à cliquer sur le lien que je mets ici, d’accord et tu pourras poser ta question en dessous de la vidéo, en cliquant sur ce lien, d’accord ?
Alors, la question que j’ai sélectionnée, aujourd’hui, c’est une question de Christian et de Gabin Dalleau, d’accord :
 » Comment faire les suraigues ».
Alors, les doigtés, je pense que la question, c’est plutôt, quels sont les doigtés pour pouvoir faire les suraigues, donc on va voir ça ensemble aujourd’hui. Alors, déjà, pour ceux qui ne savent pas ce que sont les suraigues, je vais expliquer. Il faut savoir que le saxophone en fait, il a une tessiture qui commence au si bémol et qui va jusqu’au fa dièse. Au-dessus du fa dièse, ben, logiquement, logiquement il n’y a plus de notes. Et en dessous du si bémol, le si bémol grave, eh bien, il n’y a plus de notes. On a trouvé une solution, une technique, certains doigtés spécifiques qui te permettent en fait de pouvoir aller au-dessus du fa dièse et jusqu’à mi et suraigues.
Et même, pour ceux qui ont les techniques, encore beaucoup plus élaborées, ils arrivent à aller même au-dessus du mi. D’accord, bon, moi, en terme de suraigues, je vais jusqu’au mi maximum, et le mi en plus, je ne le maîtrise pas très bien, je vais jusqu’au ré et c’est déjà très très bien, d’accord. Donc on va voir ça ensemble. Alors je vous donne un exemple pour que vous puissiez comprendre, d’accord. Donc là, je vais partir du si bémol. Donc, là, je suis arrivé au fa dièse. Donc je ne peux pas, logiquement, il n’y a plus de notes, d’accord, mais grâce aux doigtés des suraigues, on peut continuer, d’accord. Je peux faire sol, sol dièse, la, la dièse, et cetera, d’accord. Donc je vous montre ce que ça donne. Donc, là, je repars du fa dièse. Donc voilà, je suis même monté un peu plus haut, je ne sais même plus jusqu’où je suis monté.
Ok, donc voilà, donc ça c’était un exemple pour que vous puissiez voir ce que sont les suraigues. Je vais vous montrer maintenant les doigtés pour pouvoir les faire. Alors, ne vous inquiétez pas, c’est normal, si vous n’arrivez pas immédiatement à faire les suraigues, même avec les doigtés. D’accord, ça demande du travail, ça demande à chercher bien l’embouchure, et cetera. Donc, mais à force d’entraînement je pense qu’on arrive rapidement à sortir le sol, le sol dièse, le la et après ainsi de suite, d’accord.
Alors les doigtés que je vais vous donner, c’est les doigtés pour le ténor. Alors, pas de panique, ceux qui jouent au saxophone alto, c’est pratiquement la même chose. Le seul problème, c’est que je ne me rappelle plus exactement les doigtés de l’alto. Donc, je ne vais pas te mentir, mais je sais que c’est pratiquement les mêmes. Parce que j’ai commencé l’alto et je faisais pratiquement les mêmes doigtés. Donc normalement, ça devrait correspondre. Et si ça ne correspond pas, c’est vraiment des petits, peut-être un doigt en moins ou en plus à rajouter, d’accord. Mais déjà avec ce que je vais te donner, tu pourras déjà quand même te débrouiller.
Alors, pour pouvoir faire le sol, j’appuie sur cette clé de côté là ici, et cette clé qui est ici, d’accord. Donc j’appuie sur les deux en même temps, comme ça, et j’appuie sur le si ici, donc j’appuie sur les trois notes en même temps, et ça me donne sol. D’accord, ça, ça me donne le sol.

Ensuite, pour faire le sol dièse, je retire mon doigt de ces deux, de ces deux clés et j’appuie sur cette clé qui est ici, d’accord, cette clé ici. Et en même temps, j’appuie sur le fa, donc ça fait cette clé-là plus cette clé-là d’accord, et plus le si là, enfin cette note-là, cette clé-là, plus cette clé-là, d’accord. Donc en même temps, ça fait ça, ça donne le sol dièse, d’accord ?

Ensuite, pour pouvoir faire le la tu appuies sur ces deux clés-là, tu vois ici, les deux en même temps, ok. La main droite, il n’y a rien à faire. Après, maintenant, si tu vois que ton la, il n’est pas très juste, tu peux rajouter ces clés qui sont ici, d’accord ? Si ton la, il est un petit peu trop haut, ok ? Donc je te montre. Donc moi, je les mets toujours automatiquement ces doigtés-là, ces clés-là je les rajoute, excuse-moi, je les rajoute toujours parce que mon la, il est toujours un peu trop haut, ok. Donc ça fait, d’accord. Donc, ça c’était la.

Ensuite, le si, eh bien j’appuie sur toutes les clés, ça, là, ça, ça, ça, ça et ça, d’accord. Je remets, comme ça, comme ça, comme ça, comme ça, comme ça et comme ça.
Ensuite le si bémol, donc, c’est comme le la, d’accord, donc c’est ces deux doigtés-là là, là et là, plus la clé sur le côté qui est ici, d’accord, c’est la clé pour faire le ré. Donc vous appuyez en même temps les trois, y a rien à faire avec la main droite, d’accord. Voilà, si bémol, ok, ensuite, pour pouvoir faire, donc le si, je vous l’ai donné déjà.

Pour pouvoir faire le do, donc le do, vous appuyez sur ces trois clés-là, d’accord. C’est tout. Ok, donc ça, ça fait do.

Ensuite pour pouvoir faire le do dièse, vous appuyez sur, alors la clé qui est ici, d’accord, là là. Vous appuyez ici plus ici plus cette clé-là, ok ? Donc les deux en même temps. Il n’y a rien d’autre à appuyer. Et là, ça vous donne le do dièse.

Ensuite, pour pouvoir faire le ré, vous retirez, vous gardez en fait que cette clé-là, voilà, c’est tout. Et là, ça vous donne le ré, d’accord ? Après déjà, le ré, on est déjà pas mal.
Je pense qu’on est déjà pas mal, une fois que vous aurez maîtrisé déjà tous ces doigtés-là jusqu’au ré, on sera déjà bien, d’accord.
Alors, ce qui est important aussi, le conseil, pour pouvoir sortir les notes, parce que vous avez vu, des fois, les doigtés sont voisins avec des notes qui existent déjà. Lorsque vous jouez les suraigues, il faut que dans votre tête, vous pensiez la note, d’accord, si vous faites un do dièse, pensez au do dièse aigu, en fait suraigu, d’accord. Là, la note, elle va sortir. Si jamais vous soufflez sans penser à la note, vous allez peut-être faire une note qui existe déjà, qui est en dessous ou un truc qui ressemble à rien, d’accord. Donc, toujours penser à la note que vous êtes en train de jouer.
Donc ben voilà, c’est tout pour cette vidéo, je pense que j’ai rien oublié par rapport aux suraigues, donc voilà. Ben mets-moi un commentaire, dis-moi si jamais la vidéo t’a plu, d’accord, dis-moi si jamais elle t’a aidé, abonne-toi, mets-moi un like, enfin, mets-moi un j’aime, c’est pareil. T’es un musicien, de toute façon, t’es un Américain, donc. Mets-moi un like et surtout n’oublie pas que tu es le meilleur, d’accord, travaille tes gammes, travaille régulièrement et tu atteindras tes objectifs.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Incoming search terms:

  • comment faire un sol suraigu au saxophone alto
facebooktwittergoogle plus


8 thoughts on “Comment faire les suraigues au saxophone, quelles sont les doigtes?

  1. POURCHER

    Bonjour,

    Intéressant ton tuto sur les doigtés car j’ai du mal à trouver les bon doigtés sur mon sax ténor selmer.
    Y-a-t-il un mouvement des lèvres en même temps que l’on joue les suraigus ? Tout est basé sur le souffle et le travail de la gorge je suppose. Voilà un an que j’y travaille régulièrement mais pas intensément et je n’ai pas de résultat. Il m’arrive de sortir le ré suraigu avec la clé au-dessus du si médium seule, mais c’est tout. Je travaille les overtones à partir du si grave et je n’arrive pas à dépasser la 4ème harmonie. Quelque chose m’ échappe sur le travail de la gorge quand je vois avec quelle facilité tu sors les suraigus. Tu joues sur quelle anche et de quelle force pour avoir une idée. Merci pour ta réponse et tes éclairages. Cordialement.

    1. jonathan

      Vandoren java 2 1/2, c’est quand meme bizzard que tu ne sorte meme pas le sol, tu dois avoir un probleme d’embouchure, une anche trop faible (ou trop forte) faut que tu essaye différentes anches et cela peux venir de ton embouchure aussi.clic sur le lien https://www.youtube.com/watch?v=bndMqCiqMQs j’explique comment positionner son embouchure c’est pour les graves mais cette embouchure est valable pour les aigues aussi

    2. POURCHER

      Merci pour ta réponse. Ok pour l’embouchure. Je recherche encore le bon amalgame entre mes becs ténor et les anches. Je joue sur 2 becs par rapport à 2 formations différentes. Un bec métal otto link n°6 avec des anches de 2.5 ou 3, et un ebonite Meyer 8 medium avec du 2.5 ou 3 (j’ai plus de mal avec du 3). Je ne sais pas si ce dernier est un bec ouvert ou fermé, donc je patauge un peu dans mes anches. Grâce à ton doigté, j’ai réussi à sortir le sol avec le bec meyer et une anche 3 java, et je n’ai pas réussi avec la 2.5 vandoren classique. Je n’ai pas réussi à sortir les autres suraigus. Mais je pense que mes anches étaient un peu fatiguées.Pour le sol# j’ai trouvé un autre doigté. Par contre, je voulais savoir sur quel sax ténor tu joues, car parfois les doigtés suraigus changent entre les marques ou les modèles de la même marque. je joue sur un Selmer 80 super action série II. Merci pour ta réponse.

  2. Thierry

    Sympa et très éducatif !… Je me suis offert un sax alto sur un coup de tête il y a presque deux mois. Une envie de longue date, un petit plaisir capricieux. Je trouve le son de cet instrument particulièrement beau et agréable. Je n’avais jamais essayé auparavant, mais je suis bluffé par les résultats. Persévérance, recherche et surtout… beaucoup de conseils encourageants comme les tiens. Je ne connais rien au solfège, mais ta façon d’expliquer est totalement à ma portée.
    Bravo pour ces tutos, cette disponibilité et cette envie de partager avec les novices.
    Merci à toi et surtout, n’arrête pas.
    Bien amicalement,
    Thierry

  3. Thierry

    J’oubliais juste un point, puisque tu montres comment accéder aux notes suraigues. Je ne comprenais pas pourquoi j’étais si limité. Je me suis mis en boucle des interprétations de « Hey Jude » où les sons montent très haut… Je ne suis pas encore au point car je n’ai pas encore les réflexes, mais quand j’arrive à les attraper, les notes passent plutôt pas mal… J’ai encore du boulot pour être au « bas du top », mais tes tutos me motivent « grave » comme disent les jeunes que je ne suis plus.
    En tout cas, sans vouloir me répéter, je suis un adepte de tes petites vidéos pédagogiques qui, selon mon avis (pour la météo ????) me sont d’une aide précieuse !

Laisser un commentaire